menu

L’éveil de la sensualité, c’est quoi ?

Publié le 27 mars 2018

« La sensualité n’est pas la sexualité »

Votre adolescente vous pose des questions auxquelles vous avez du mal à répondre ? Ou bien, vous êtes une adolescente curieuse, en quête de connaissances sur votre corps ? Ce petit article est alors fait pour vous, s’inspirant fortement des propos du Dr Diane Winaver et de son livre « Questions d’adolescentes » !

Comment définir la sensualité ?

Le docteur définit la sensualité « il s’agit d’un plaisir des sens, la peau aime les caresses, le contact avec des matières douces… » « Avec la poussée de leurs seins, les filles découvrent une sensualité nouvelle : la peau est douce. Le mamelon a une vie à part. Il durcit quand on le simule et procure des sensations troublantes » , ajoute-elle.

La masturbation

La masturbation fait partie de cet éveil de la sensualité. Le Dr Diane Winaver définit cet acte comme « se donner du plaisir avec les mains ou un objet (sex toys) en stimulant ses zones érogènes. » La masturbation aboutit généralement à un orgasme qui soulage la tension sexuelle.

Le corps de l’autre, son fonctionnement

« Le corps se transforme, les hormones complices, éveillent les sens et les sentiments. » C’est pendant cet éveil de la sensualité que l’adolescent a l’envie et le « besoin d’aimer. » L’attirance physique, la sexualité et le désir de reproduction s’éveillent peu à peu. « C’est l’aboutissement normal de la période pubertaire » , nous affirme le docteur.

La libido 

La libido est la dernière notion à connaître concernant l’éveil de sensualité. » Cette dernière est la même chose que le désir sexuel. Par ailleurs, « elle ne s’éveille pas seulement pour faire l’amour. Un image, un récit, une lecture, du porno peuvent suffire. »

 

📙 Désormais, l’éveil de la sensualité n’a plus de secret pour vous ! Si vous voulez davantage de précisions, c’est dans le livre « Questions d’adolescentes » ! 😉