La dyslexie-dysorthographie

Un point de vue psychodynamique

Préface de Albert Ciccone

 

Un nombre sans cesse croissant d’enfants consulte pour dyslexie-dysorthographie. Mais s’agit-il toujours de cette pathologie?? Sous cette appellation générique n’a-t-on pas tendance à réunir toute une série de difficultés scolaires qui relèvent en fait de mécanismes bien différents??
Pédopsychiatre, docteur en psychologie clinique, fort d’une longue expérience hospitalière, Paul Marciano, ouvre avec ce livre une réflexion novatrice. Constatant d’une part la prédominance des théories fondées sur la génétique, et d’autre part la prévalence des méthodes rééducatives, il propose une autre approche?: la psychodynamique, inspirée par la psychanalyse.
Pour certains enfants, la lecture et l’écriture constituent un «?médium?» à haute teneur symbolique?; véritable caisse de résonance des tourments de leur monde interne. L’enfant peut, grâce à ce support, rendre encore plus «?lisible?» et ostensible sa détresse.
La dyslexie-dysorthographie serait un symptôme, un mécanisme de défense, une mise au jour des conflits internes… une façon manifeste de dire son inquiétude quant à sa place. La cure s’envisagerait alors comme un cheminement pour tenter de dénouer l’écheveau de ces sens latents.

 

Autre livre par ces auteurs