menu

Le Divan familial n°41 : Destins du couple dans la famille

24 octobre 2018

ISBN/EAN 978-2-84835-503-0

200 pages

Format: 16 x 24 cm

€23

Ajouter au panier

Le Divan familial n°41 : Destins du couple dans la famille

Le couple constitue-t-il toujours le socle de la famille ?

Le XXe siècle a consacré le mariage d’amour et renié le mariage de raison, parallèlement à l’émancipation de la femme et à son accession au monde du travail. Depuis un demi-siècle, les unions se font et se défont de plus en plus fréquemment.

L’expression d’un pouvoir féminin croissant pourrait avoir modifié les cartes du jeu subtil auquel se livrent les couples : le romantisme occupe le devant de la scène manifeste, parfois au détriment de toute rationalité. En même temps que l’activité fantasmatique s’engourdit, l’ambivalence des affects dans le lien se révèle avec une puissance insoupçonnée, bousculant aussi les alliances inconscientes qui sont à l’origine du couple. Serait-ce l’occasion de (re)découvrir un lien de couple où l’emprise ne soit plus source de jouissance ?

La place et les fonctions du couple dans la famille ont évolué et le lien intersubjectif qui le définit se révèle en définitive plus menacé et vulnérable. Le couple reste le seul axe intrafamilial où la vie sexuelle est admise et cette loi demeure structurante pour la pérennité de la famille, favorisant la transmission non seulement de la loi, mais aussi d’une masse de matériel conscient et inconscient entre les générations. Quels rôles ont les familles d’origine dans l’évolution qui se joue actuellement ? N’est-il pas temps de se demander si le couple, cet appareillage conscient et inconscient, constitue encore et avant tout le socle de la famille ?