Où en est la psychomotricité ? État des lieux et perspectives – introduction

Couv_Psycho_Où en est la psychomotricitéPar Jérôme Boutinaud

Extrait de l’ouvrage Où en est la psychomotricité ? de Jérôme Boutinaud, Fabien Joly, Olivier Moyano et Marc Rodriguez.

Avant d’évoquer les buts poursuivis par la création de cet ouvrage, nous souhaitions dire un mot de sa genèse qui est avant tout le fruit d’une rencontre, celle de ses quatre auteurs. Guidés par des parcours assez semblables où se jouxtent plaisir de la pratique clinique, intérêt pour la recherche, l’enseignement et le goût pour l’écriture, nos trajectoires se croisent autour des enjeux complexes que constitue le carrefour psychomoteur.

Possédant tous les quatre cette formation initiale et bien qu’exerçant désormais chacun dans des domaines divers qui paraîtraient nous avoir éloignés de ces rivages, nous n’oublions pas cependant ce que nous devons à cette formation, à cette pratique clinique, aux réflexions, lectures et élaborations qu’elle a suscitées en nous. La trace qui en résulte continue encore à influencer notre façon de travailler et de penser, comme si un véritable fil rouge, saisi à l’époque, nous servait encore de guide. Il est évident pour nous que la complémentarité des formations de psychomotricien et de psychologue n’est plus à démontrer, et, partant de là, que les psychologues que nous sommes devenus ont de très profondes et de très actives racines enfouies dans le terreau fertile de la psychomotricité.

On pourrait critiquer ici ce positionnement en invoquant l’impossibilité de faire un deuil d’une pratique ancienne ou encore une résistance à pouvoir pleinement investir ses nouvelles fonctions, attributions ou opérateurs théoriques : ce sont là des remarques que l’on a pu entendre, concernant ces fameux psychomotriciens « déserteurs » qui finissaient par abandonner la « maison mère » pour céder au champ des sirènes de la psychologie ou d’autres domaines. Dans notre cas, les nouvelles explorations menées au cours de recherches du côté de la psychopathologie, de la psychologie clinique et de la psychanalyse nous ont parfois fourni à l’époque des opérateurs théoriques utiles pour arriver à penser nos approches de la psychomotricité : notre situation est donc ici assez paradoxale, puisque qu’un lien a continué à vivement nous rattacher au champ premier de nos pratiques et de nos recherches. Habité chacun par des motivations différentes pour effectuer cette trajectoire, nous n’avons donc pas abandonné cet espace d’autant plus riche de promesses qu’il convoque une pluralité de références à des champs théorico-cliniques variés qui en fait tout à la fois la force et la fragilité…

Cette discipline, la psychomotricité, est de nos jours bien assurée sur le socle d’une pratique reconnue comme utile et efficiente. Mais nous pouvons aussi remarquer les indéniables progrès réalisés en termes de recherches et de théorisations autour d’un champ qui, pourtant, a pu donner beaucoup de fil à retordre à tous ceux qui tentaient l’expérience d’une analyse approfondie de ses enjeux. L’augmentation des publications, des manifestations scientifiques, et ce même si de nombreuses questions restent en suspens voire délicates, témoignent en tout cas de la vitalité d’une profession qui tente de dépasser la question identitaire et celle de ses origines pour s’interroger plus que jamais sur les opérateurs de sa pratique et ses déclinaisons.

L’ouvrage proposé ici peut être envisagé comme une contribution à cette tentative, en reprenant certains articles anciens (pour partie désormais introuvables) mais aussi d’autres inédits. Nous reprenons plusieurs problématiques sur lesquelles nous avons pu réfléchir tout au long de nos années de recherche et qui nous paraissent aux fondements d’une approche authentiquement intégrative de la psychomotricité. Nous souhaitons que ce livre puisse avant tout être accueilli à la façon d’un plaidoyer invitant à continuer à penser les praxis psychomotrices, quarante ans après la création du Diplôme d’État de Psychomotricien. C’est un peu notre manière de fêter cet anniversaire…

Comme on pourra le constater, les trois guides représentés par une approche historique et épistémologique, par la référence aux théorisations et à la rigueur de leur maniement ainsi que par l’appui indispensable offert par la rencontre clinique, ont pu incarner pour nous le véritable trépied d’une réflexion que nous avons souhaitée complexe et féconde…

Nous espérons que, tout au long de ces pages, nos collègues psychomotriciens (mais aussi bien entendu tous ceux qui s’intéressent de près à ce sujet !) trouveront en tous les cas matière à soutenir leur travail de pensée à partir de leur pratique, que ce soit au niveau des ouvertures ou consolidations qu’ils y trouveront, que des critiques qu’ils pourront formuler autour de nos propositions.

Bien loin d’incarner un vademecum ou un manuel de bonnes pratiques (projet ô combien séduisant mais terrifiant aussi dans ses possibles conséquences), nous avons pensé ce livre comme une forme de témoignage de nos parcours, sur un pas d’ouverture où chacun sera libre de se l’approprier comme il l’entend…

Incarnant aussi, au travers de sa réalisation, une étape importante dans la trajectoire de notre quatuor, il nous donne aussi l’occasion de remercier chaleureusement proches, amis et collègues pour le soutien précieux et indispensable qu’ils nous ont offert durant ces années de travail et qui ont aussi à leur manière permis ces avancées…