Parution : 01 Mars 2017

ISBN : 978-2-84835-380-7

Pagination : 250 pages

Format : 14 x 20,5 cm

Prix : 21 €

 

Agressions sexuelles

Victimes et agresseurs : une souffrance partagée

Vers la quête d’une fusion incestueuse

Sous la direction de Yolande Govindama

Le tabou de l’inceste n’a cessé d’interroger l’humanité à toutes les époques et dans toutes les cultures. Malgré les avancées scientifique, psychologique, et psychanalytique, malgré les nouvelles technologies qui en apprennent plus sur le développement de l’enfant, la violation de ce tabou continue d’être un problème de santé publique : inceste familial ou extra-familial.
Cet ouvrage tente de montrer, à travers les différents types d’agressions sexuelles, tant du côté des agresseurs que des victimes, que le sujet est en quête d’une fusion avec l’objet maternel archaïque, réalisant l’inceste avec la mère, premier inceste selon Lacan. Il y aurait eu « une indifférenciation des deux êtres » lors de la séduction mutuelle narcissique, qui a mené au contexte incestuel propice à l’inceste selon Racamier. Cette fusion peut se réaliser dans l’inceste génital, ou bien être déplacée dans les agressions extra-familiales, ou bien avec des pairs, ou encore au niveau fraternel.
Cet ouvrage interroge la manière dont notre société post-moderne aide les parents à se confronter à la séparation psychique lors des processus de maternalité ou de paternalité dans une perspective préventive. Il ne s’agit pas de culpabiliser les mères mais, dans une société individualiste, consumériste, qui instrumentalise l’autre, de contextualiser cette impossibilité d’élaboration psychique de la séparation, tant pour elle que pour l’enfant.

Magali BABONNEAU, Psychologue clinicienne (option « criminalité et victimologie ») dans le cabinet PSYA-Paris.
Félicie CALLIPEL, Magistrate à l’Administration Centrale de la Justice.
Lucinda DE CICCO, Psychologue clinicienne et titulaire d’un Masters of Science en psychologie légale de la California State University (Los Angeles) ; Exerce à Baby Prestige-Paris et comme Auxiliaire d’aumônerie à la Maison d’arrêt de Nanterre.
Martine DE MAXIMY, Magistrate honoraire, Ancienne Juge des enfants, Ancienne présidente de la Cour d’Assises.
Yolande GOVINDAMA, Psychologue clinicienne ; Psychanalyste-Professeur de psychologie clinique et directrice du laboratoire PSY-NCA à l’Université de Rouen ; Directrice du service PMP/OSE à Paris service inscrit sur liste d’expert auprès de la Cour d’Appel de Paris ; Experte auprès de la Cour d’Appel de Paris.
Constance LOUBINOUX-BODART, Psychologue clinicienne au Pôle de soutien psychologique de la SNCF.
Judith MOUCHARD, Psychologue clinicienne ; Docteure en psychopathologie clinique ; Exerce au centre Pénitentiaire Sud Francilien.
Isabelle NORMAND-LE BOUSSICAUT, Psychologue clinicienne ; Psychanalyste-Service PMP/OSE à Paris et en libéral.
Porly SIM-MEDHI, Psychologue clinicienne au Service PMP/OSE à Paris ; Experte auprès de la Cour d’Appel de Paris.
Aurélie VANELSTRAETE, Psychologue clinicienne et psychothérapeute au CMP de Saint-Cyr-l’École.
Jean-Luc VIAUX, Psychologue clinicien ; Professeur émérite de psychopathologie attaché au Laboratoire PSY-NCA à l’Université de Rouen ; Expert auprès de la Cour d’Appel de Rouen.