menu

« Et si vieillir libérait la tendresse… » : la chronique de Cynthia Fleury dans « L’Humanité »

Publié le 21 octobre 2019

Vendredi 18 octobre, la philosophe et psychanalyste Cynthia Fleury a consacré sa « Chronique philo » dans le journal L’Humanité au livre de Marie de Hennezel et Philippe Gutton: Et si vieillir libérait la tendresse…

« Les témoignages que livre Marie de Hennezel ne laissent aucun doute à ce sujet : la tendresse se libère, non pas comme expérience dévalorisée de l’éros, mais comme amour distinct de l’emprise et de la possession, offrant pour les sujets une expérience intense de joie, de plénitude, et de subjectivation réciproque. »

Cynthia Fleury

Vous pouvez retrouver l’article du journal L’Humanité dans son intégralité en kiosque.

Découvrez Et si vieillir libérait la tendresse… de Marie de Hennezel et Philippe Gutton ⤵️