Le blog In Press

Le phénomène de l’hypnose dans La Vie

L’hebdomadaire La Vie a publié le jeudi 9 juillet un article concernant l’hypnose. Se basant sur le livre dirigé par le docteur Jean-Marc Benhaiem intitulé Le Guide de l’hypnose, cet article traite de ce phénomène à la fois connu et méconnu du grand public. Au sein de l’article, nous revenons sur l’histoire de l’hypnose ainsi que sur les principes que cette démarche suscite chez le patient, afin de comprendre ce phénomène. Outre les phrases types telle que “Vous avez les paupières lourdes, vous êtes fatigués…”, cette discipline permet d’obtenir de vrais résultats sur le plan médical. En effet, elle s’est inscrite, dès ses débuts, dans une démarche médicale. En France, sa reconnaissance officielle n’est survenue qu’en 2001 lors de la création d’un diplôme universitaire d’hypnose médicale à la Pitié-Salpêtrière, dont le docteur Benhaiem est le directeur. Cependant, l’hypnose n’a pas pour but de soigner une maladie mais, de modifier les rapports qu’une personne peut entretenir à ses symptômes. “L’état hypnotique s’apparente à cet état de conscience où l’on perçoit la réalité autrement.” (Sophie Bartczak, propos recueillis dans La Vie)        Le docteur Jean-Marc Benhaiem a dirigé l’ouvrage Le Guide de l’hypnose   en collaboration avec onze autres médecins.   Il est paru aux éditions In Press en avril 2015.                     Vous pouvez découvrir un extrait de l’article en cliquant sur le lien ci-dessous: Lire un extrait de l’article...

Où en est la psychomotricité ? État des lieux et perspectives – introduction

La psychomotricité est de nos jours bien assurée sur le socle d’une pratique reconnue comme utile et efficiente. Mais nous pouvons aussi remarquer les indéniables progrès réalisés en termes de recherches et de théorisations autour d’un champ qui, pourtant, a pu donner beaucoup de fil à retordre à tous ceux qui tentaient l’expérience d’une analyse approfondie de ses enjeux.

Nouvelle collection : « Psy pour tous »

« Psy pour tous », met à la portée de tous les concepts psychanalytiques les plus courants. Rigoureux, mais toujours accessibles, les ouvrages de la collection sont destinés à tout public. Un plan clair, un propos accessible, des livres courts à petit prix. Les deux premiers ouvrages de la collection seront disponibles en librairie dès septembre. L’ Angoisse L’accueillir pour la surmonter Gérard Bonnet Tapie, discrète, l’angoisse peut surgir à chaque instant. Elle peut submerger ou sidérer. Mais elle constitue aussi un puissant moteur. Quelle est l’origine de l’angoisse ? Quels sont ses mécanismes ? Comment vivre au quotidien avec cette compagne souvent inopportune ? Comment la surmonter ? Une analyse inédite, claire et accessible du concept d’angoisse.   La Vengeance L’inconscient à l’œuvre Gérard Bonnet Ancrée au plus profond de l’inconscient de chacun, imparable, sans pitié : la vengeance. D’où vient la vengeance ? Quelles sont ses origines ? Ses fondements ? Et comment en réguler les effets ? Une analyse inédite, claire et accessible du concept de...

Pourquoi écrire Adolescence et idéal démocratique ?

Ce livre est un exemple précieux de l’interdisciplinarité, fruit de collaborations et de discussions entre deux auteurs de formations fort différentes et d’expériences fort étendues d’immersion sur le terrain ; l’un dans le champ de la psychanalyse et la psychopathologie de l’adolescent sous forme de consultations individuelles de suivis et de cures, souvent enrichies d’entretiens et de psychothérapies familiales, l’autre à l’écoute de ce qui se dit dans les quartiers d’« habitations confrontés à la précarité sociale » lors de situations d’entretiens semi-directifs, avec les jeunes, parfois leurs familles, les professionnels de l’accompagnement (éducateurs, enseignants…), élus, cadres responsables des politiques et missions locales de la jeunesse (au sein des municipalités, conseils généraux, État…).

Le Guide de l’Hypnose : 4 situations où l’hypnose est utile

« Cette technique permet de mettre en évidence ce que nous avons au fond de nous. Chez tout le monde, il existe deux états différents. Un moment où nous sommes dans la maîtrise et le contrôle, et un autre état, où notre perception s’avère sensorielle, plus élargie », décrit à RTL.fr le Dr Jean-Marc Benhaiem, dirigeant d’Hypnosis, centre spécialisé dans les applications médicales de l’hypnose et auteur du Guide de l’hypnose (éditions In Press). Grâce à l’hypnose médicale, le patient puise dans ses propres ressources afin de guérir. « Cette pratique de soins est intéressante car les pathologies se situent dans la zone contrôle. L’hypnose sert à détacher la personne de ce mode là et à accéder à un état d’attention non focalisée ». Dans cet article de Johanna Amselem du 13 mai 2015 sur RTL.fr, Jean-Marc Benhaiem explique l’intérêt de l’hypnose dans quatre situations parfois ordinaires : l’arrêt du tabac, la douleur, l’accouchement et les phobies. Si cela vous concerne, lisez son article et n’hésitez pas à le commenter. Pour en savoir plus, In Press, retrouver tout le propos de l’auteur et bien plus encore dans son...

Critique de la raison psychiatrique chez H-Madness

H-Madness, un blog complet retraçant l’histoire de la psychiatrie et se tenant au fait de ses évolutions, dans un article il recommande Critique de la raison psychiatrique de David Frank Allen réédité chez In Press en 2015. “Original dans sa forme et dans les textes qu’il mobilise, le livre de David Frank Allen contribue de manière stimulante à l’émergence d’une véritable historisation de la schizophrénie. Celle-ci s’inscrit clairement pour l’auteur dans une opposition théorique et historique au « retour du kraepelinisme musclé » (43) dont il constate les progrès dans les années 2000 et qui fait l’objet d’une préface offensive pour cette nouvelle édition.” Hervé Guillemain Pour lire l’intégralité de la critique d’Hervé Guillemain cliquez ici. Pour en savoir plus sur l’ouvrage, rendez-vous...

Jöelle Bordet accueille les jeunes des quartiers populaires

Le co-auteur de l’ouvrage Adolescence et idéal démocratique, Jöelle Bordet, est à l’origine d’un article paru dans la revue L’école des parents, qui porte sur le désintéressement massif des jeunes envers la politique. Ceux-ci, déclare-t-elle, semblent fuir toute forme d’engagement. “Il y a en effet une vraie crise de la démocratie représentative”. Des débats avec d’autres jeunes sont ouverts autour du sujet “comment faire de la politique autrement ? “ D’autre part, les jeunes se tournent davantage vers l’engagement au niveau international. Un réseau intitulé “jeunes, inégalités sociales et périphéries” a ainsi été créé pour s’adapter à leur vision. Une hostilité envers la France est notée chez ces jeunes et peut mener à une forme de radicalisation : la minute de silence non respectée après les attentats du mois de janvier en témoigne. La question est alors de savoir comment les amener à la démocratie de manière différente à travers un processus de création. Philippe Gutton, co-auteur, parle alors d'”inspiration démocratique”. Il s’agit également de trouver un  autre rapport à l’activité pour la jeunesse et de faire face au 40 % de chômage qui y sévit . De nombreuses activités de solidarité se mettent en place ; la clé est de savoir écouter et comprendre l’autre pour trouver ensemble des solutions.     L’école des parents, avril-mai, 2015 L’école des parents, avril-mai 2015...

Le Guide de l’hypnose passe sur Télématin

Télématin a diffusé ce lundi 11 mai une émission qui portait sur l’hypnose, sujet qui connaît un grand engouement à l’heure actuelle. Le docteur Jean-Marc Benhaiem, qui dirige le diplôme universitaire de la Pitié-Salpêtrière, y apparaît et y expose les vertus associées à l’hypnose médicale qui serait particulièrement bénéfique chez les patients atteints d’addictions comme le tabac, la boulimie ou de TOC (Troubles obsessionnels compulsifs). L’ouvrage du docteur,  Le Guide de l’hypnose, réunit un collectif de médecins qui utilisent cette pratique. Le livre est présenté en fin d’émission.     “Il y a des gens qui sont plus ou moins hypnotisables, qui sont plus ou moins sensibles à cette technique qui est une discipline aujourd’hui médicale, reconnue et enseignée à la Fac.” ( Laurence Ostolaza, Télématin)   Venant d’ « hypnos » (sommeil en grec), l’hypnose éveille la « conscience inconsciente » qui utilise son potentiel insoupçonné : le patient peut alors mobiliser des compétences qu’il ne maîtrise pas consciemment. L’hypnose médicale concerne de nombreux domaines dont  l’oncologie, les soins palliatifs, la psychologie et la psychiatrie ou encore pour traiter des douleurs chroniques. Elle a des propriétés analgésiques et distractives ce qui permet de l’utiliser en anesthésie. L’hypnose peut également améliorer les soucis du quotidien comme le stress. Suivez le lien ci-dessous pour voir l’émission: Voir la vidéo de...

Thérapie et confidentialité : le secret à l’épreuve du danger

La clause de confidentialité entre un médecin et son patient est un débat qui refait surface périodiquement. Aujourd’hui encore la frontière entre le devoir de protéger et l’éthique professionnelle amorce nombre de discussions, la catastrophe du vol de la Germanwings ayant servi d’exemple effrayant sur le danger d’avoir un secret. Carnet PSY recommande la lecture de Secret et confidentialité en clinique psychanalytique pour comprendre les tenants et aboutissants de cette question épineuse.   Voici quelques extraits de leur chronique : Carnet Psy, mai 2015 Carnet Psy, mai 2015 Carnet Psy, mai 2015 Carnet Psy, mai 2015 Faut-il trahir son patient et ses confidences dans le but de le protéger ou protéger ses potentielles victimes ? Que dit la loi sur le sujet ? Quelles sont les limites ? En ce qui concerne la levée du secret professionnel, la loi, ne précise pas les conduites à tenir pour chaque situation. Cependant, le cadre de la loi nous permet et parfois nous oblige à lever le secret professionnel, où faute de réponses univoques et automatisées, nous oblige (ou devrait nous obliger) à une réflexion sur la conduite à tenir pour chaque situation. (Dubouchet, 2003) Pour avoir un aperçu de la délicatesse d’un tel sujet : DUBOUCHET Denis, « Cadre et secret en thérapie », Gestalt 2/2003 (no 25) , p. 89-102 (disponible...

L’agir de l’adolescence : le Journal des psychologues recommande “Adolescence et idéal démocratique” et “Honte à l’adolescence”

Le Journal des psychologues met l’adolescence sur le devant de scène dans son numéro du mois de mai titré “L’agir de l’adolescence”. Il vous conseille la lecture de ces deux titres chez In Press : Adolescence et idéal démocratique de Philippe Gutton, Joëlle Bordet avec la participation de Serge Tisseron La honte à l’adolescence sous la direction de Patrick Ange Raoult et Laurent Labrune Si les recommandations de ce journal se vous suffisent pas In Press vous recommande sa catégorie “Adolescence” avec notamment ces quelques titres : L’ado et son psy sous la direction de Raymond Cahn, Philippe Gutton, Philippe Robert et Serge Tisseron (vous reconnaîtrez Philippe Gutton comme auteur d’Adolescence et idéal démocratique et Serge Tisseron a également participé à  cet ouvrage). Mères et filles à l’adolescence sous la direction de Yves Morhain Violence dans les liens familiaux sous la direction de Florian Houssier Mères et filles à l’adolescence Adolescence et idéal démocratique Couv_ouverturespsy_Violences dans les liens...

Les vertus de l’hypnose médicale, Le Guide de l’hypnose (Jean-Marc Benhaiem)

Une femme de quarante cinq ans veut recourir à l’hypnose pour calmer ses crises d’anxiété chronique. Elle consulte un hypnothérapeute. […] Au cours de la conversation, il apparaît qu’elle a peur de l’avenir. Elle craint que sa situation affective et que son implication professionnelle évoluent mal. L’hypnothérapeute lui dit qu’elle prend des risques à vouloir des certitudes sur sa carrière et sur sa vie en général. […] Il lui est proposé alors de fermer les yeux, de bien s’installer dans le fauteuil, et de se laisser trouver une position qui convienne. Ses yeux se ferment. Elle intervient : “Donc, il faut que j’essaie de moins me regarder ?” Le soignant lui répond que si on se place au centre, on finit par se regarder et par ne plus regarder que soi. “Trouvez une position où il n’est plus possible de vous regarder !” Dix minutes passent. Elle semble aller profondément dans un abandon qui ressemble à une léthargie. Elle lui fait signe avec un doigt qu’elle a trouvé la position. Après encore cinq minutes, elle “revient”, ouvre les yeux. Elle s’étire et dit que son anxiété est partie, “ce qui n’était pas arrivé depuis bien longtemps”. Cette séance d’hypnose soulève bien des interrogations. Que s’est-il passé pour cette femme ? Est-il vrai que porter un regard prolongé sur soi puisse être la cause d’une anxiété chronique ? Est-il possible que l’origine de souffrances somatopsychiques puisse provenir de jugements négatifs sur soi ? Quelles sont les conséquences symptomatiques observées chez une personne qui tente de tout contrôler dans son quotidien ? Est-ce que seule une position inadéquate peut expliquer l’installation durable d’une souffrance...

“Ecouter les jeunes des quartiers”, entretien de Catherine Parisot avec Joëlle Bordet, Philippe Gutton

C’est à l’adolescence que se construit l’idéal démocratique, l’espérance « à vivre ensemble ». Mais les jeunes – et particulièrement ceux des quartiers populaires – se heurtent à une rude réalité : on ne les entend pas, on ne les écoute pas. Dans leur ouvrage Adolescence et idéal démocratique (In Press, 2014), Joëlle Bordet et Philippe Gutton ont non seulement écouté ceux qu’on appelle “les jeunes” mais ils leur ont également donné la parole. Pour en savoir plus sur leurs travaux, leurs rencontres, leurs expériences, je vous invite à écouter l’entretien de Catherine Parisot pour la Fréquence protestante. Extrait de l’entretien : Catherine Parisot : Philippe Gutton, je vais peut-être me tourner vers vous pour vous demander ce qui a présidé à l’écriture de ce livre ? Philippe Gutton : Alors, ce qui a présidé, il y a beaucoup de choses qui ont présidé l’écriture du livre, bien entendu. Je voudrais souligner une toute petite chose, une sorte de préalable : nous travaillons l’idéal démocratique. Nous ne disons pas que les adolescents sont spontanément plus démocratiques que les adultes. Nous le savons bien, toute l’histoire le montre. Ce que nous voulons définir dans la relation intergénérationnelle qui existe entre adolescents et adultes, c’est que l’adolescent aurait (nous pensons “a”) un idéal de démocratie. Autrement dit, chaque adolescent avec cet idéal va rencontrer toute une série d’institutions, d’idéologies etc. devant lui et évidemment à l’intérieur de lui. C’est ce face-à-face qui nous intéresse. Il va le rencontrer avec, évidemment, de la révolte, de la dépression mais avec un idéal de participation intergénérationnelle. […] CP : Il y a un très fort socle théorique […]. Il...

La Fehap recommande L’aide aux aidants (In Press, 2015)

La Fédération des établissements hospitaliers et d’aide à la personne recommande L’aide aux aidants, à l’aide sous la direction de Jean Bouisson et Hélène Amieva dans son journal biannuel Veille. Aidé, aidant, pourquoi devez-vous lire ce livre ? Voici un début de réponse : “[…] nous sommes tous, à un moment de notre vie, des « aidés », devenus au cours du temps des « aidants ». L’ouvrage constate qu’une véritable politique de l’aide aux aidants est impérative et qu’il est nécessaire de structurer et organiser la recherche, au commencement récent, dans ce secteur : modèles théoriques, méthodologie, évaluation.” Pour retrouver l’intégralité de l’article de la Fehap, rendez-vous ici. Pour en savoir plus sur L’aide aux aidants, cliquez...

J.-F. Allilaire : Daniel Widlöcher, itinéraire d’une pensée psychanalytique originale est “à lire d’urgence” !

Ce livre montre toute l’estime du monde psychanalytique portée au talentueux psychanalyste Widlöcher et remet en perspective les nombreuses contributions de l’homme à la psychanalyse française dans une collection nommée avec justesse “1 psychanalyste, 1 œuvre”. “Daniel Widlöcher se voit enfin consacrer un ouvrage synthétique et très bien argumenté pour expliciter et rendre compte des principaux concepts qu’il a travaillés dans ses recherches psychanalytiques : c’est un document de 270 pages réalisé sous la direction d’Antoine Périer en collaboration avec Alain Braconnier, Catherine Chabert, Bernard Golse Sylvain Missonnier et Martin Reca.” écrit le professeur Jean-François Allilaire, membre de l’Académie de Médecine dans Carnet PSY du mois d’avril. Vous pouvez consulter l’article dans son intégralité dans le n°188 du Carnet PSY ce mois-ci ou sur leur site internet (ici). Pour aller plus loin et tout savoir sur le travail de Widlöcher, nous vous invitons à consulter ces articles du Carnet PSY : La psychanalyse en question : Questions à Daniel Widlöcher Entretien avec Daniel Widlöcher Daniel Widlöcher. Itinéraire d’une pensée psychanalytique originale Couverture Daniel Widlöcher, Itinéraire d’une pensée psychanalytique originale Recommandation Carnet PSY p. 1 Recommandation Carnet PSY p. 2 Recommandation Carnet PSY p....

L’hypnose médicale (vidéo)

Le Docteur Jean-Marc Benhaim, grand spécialiste et directeur du livre LE GUIDE DE L’HYPNOSE, présente l’hypnose médicale sur la WebTV Avenir Santé Mutuelle.