ISBN/EAN 978-2-84835-166-7

20,00 EUR

8 avril 2009

Pour les commandes à l'étranger, merci de nous contacter

Curiosité et rêverie chez l’enfant

 

Curiosité et rêverie sont deux aptitudes habituellement et naturellement associées à l’enfance. Mais pourquoi l’enfant s’invente-t-il un monde fantasmatique ? Et qu’est-ce qui éveille sa curiosité ?
Cet ouvrage explore ces deux processus complémentaires – curiosité et rêverie – comme deux mécanismes de défense d’un Moi en quête de sens. La rêverie est analysée comme une production fantasmatique qui peut se substituer à une réalité parentale vécue comme décevante. Le « roman familial », véritable réécriture par l’enfant d’une histoire familiale correspondant à ses vœux, en est une illustration exemplaire.
La curiosité, quant à elle, peut s’utiliser comme un processus de défense vis-à-vis de l’angoissant et de l’étrange. Le trop connu, le certain qui se répète à l’identique ne rend pas curieux. L’étrange rend perplexe, angoisse, mais éveille la curiosité : pulsion de voir, pulsion de savoir… être curieux, c’est donner un sens à l’inintelligible du monde. La succession de ces deux mécanismes de défense est habituelle. Leur coexistence est possible : les enfants peuvent rêver avoir des parents prestigieux et dans le même temps investiguer sur les parents de la réalité.
Comment le thérapeute peut-il – en travaillant sur ces deux mécanismes de curiosité et de rêverie – aider les enfants en souffrance ? Les auteurs réunis dans cet ouvrage partagent leur expérience clinique et ouvrent de nouvelles perspectives théoriques.

Avec les contributions de

Jean-Claude Arfouilloux, Serge Boimare, Myriam Boubli, Annette Fréjaville, François Sacco, Elsa Schmid-Kitsikis.

 

D'autres livres par ces auteurs