Parution : avril 2017

ISBN :  978-2-84835-397-5

Format : 14 x 20,5 cm

Pagination : 250 pages

Prix : 21 euros

Histoires secrètes

Les enfants juifs et l’Assistance publique

Marion Feldman

Katy Hazan

Quelle a été l’attitude de l’Assistance publique envers les enfants juifs qui lui ont été confiés durant la Seconde Guerre mondiale ?
Marion Feldman est psychologue clinicienne, Katy Hazan est historienne. Ce duo apparaît d’emblée comme très précieux pour étudier le rôle de l’Assistance publique pendant et après l’Occupation. Leurs méthodes se rejoignent sur bien des points : le clinicien travaille sur un dire oral, l’historien travaille sur des documents le plus souvent écrits. Mais l’un comme l’autre étudient le passé, l’un comme l’autre sont confrontés à la question des données manquantes à reconstruire. Par une lecture complémentaire, les deux auteurs mettent en lumière le parcours d’enfants juifs confiés à l’Assistance publique durant l’Occupation, à partir de la consultation de près de 300 dossiers d’enfants, jamais ouverts jusqu’alors.
Après avoir présenté l’institution de l’Assistance publique, ses principes, le contexte du vécu des enfants juifs pendant la guerre, les deux auteurs exposent quatorze itinéraires d’enfants et/ou de fratries. Elles se penchent sur le devenir de ces enfants et leur parcours de vie : leur connaissance de leur propre histoire, leur capacité à fonder une famille, leur aptitude à transmettre leur histoire à leurs enfants…
Cette étude met notamment en évidence, d’une part la façon dont cette institution considère les enfants, faisant fi du contexte historique et de la réalité politique, d’autre part la grande difficulté des parents à les récupérer à la Libération, et la façon dont l’Assistance publique a œuvré à une désaffiliation parfois radicale de ces enfants… La conclusion de cette recherche pose la question des pratiques actuelles de l’Aide sociale à l’enfance, comme dispositif héritier de l’Assistance publique.
Un ouvrage nécessaire, un authentique travail de mémoire, sur un sujet jamais étudié à ce jour. Ce livre intéressera non seulement tous les professionnels de l’enfance, mais aussi tous ceux qui souhaitent réfléchir en profondeur, en tant que citoyens, au développement des enfants et aux devoirs qui sont les nôtres à leur égard.

Les auteurs :
Marion Feldman est maître de conférences HDR en psychologie clinique (Université Paris-Descartes), psychologue-clinicienne, chercheure au PCPP EA 4056 Sorbonne Paris Cité, Institut de Psychologie. Elle a publié Entre trauma et protection : quel devenir pour les enfants juifs cachés en France (1940-1944) ? (Erès, 2009). Devenir des traumas d’enfance, (La pensée sauvage, 2014) [Ouvrage collectif codirigé avec Moro M.R. et Asensi H.], Les enfants exposés aux violences collectives (Erès, 2016).
Katy Hazan est agrégée d’histoire et responsable du service Archives et Histoire de l’Oeuvre de secours aux enfants (OSE). Elle a publié de nombreux ouvrages dont Les Orphelins de la Shoah. Les maisons de l’espoir (Les Belles Lettres, 2000), Le Sauvetage des enfants juifs pendant l’Occupation dans les maisons de l’OSE 1938-1945 (Somogy, 2009) et Les Enfants de l’après-guerre dans les maisons de l’OSE (Somogy, 2012), Rire le jour, Pleurer la nuit (Calmann-Lévy, 2013).