menu

Comment récupérer après un traumatisme réel ?

Publié le 26 avril 2018
« Il n’est pas rare que le souvenir d’un trauma réel refasse surface »

Un traumatisme réel, que ce soit un accident, un choc grave, une attaque imprévue, réactive les angoisses déjà présentes. Mais alors, comment récupérer après un traumatisme ? « L’angoisse », de Gérard Bonnet, saura répondre à cette question. Parole de psychanalyste !

???? « L’adulte qui a survécu à un trauma grave passe souvent par plusieurs phases: d’abord, il reprend connaissance et réalise progressivement ce qui lui est effectivement arrivé, grâce à des témoins, à des échanges, à une reconstruction de plus en plus précise. » « Il surmonte alors peu à peu l’amnésie. Il s’ensuit une légère détente. »

???? « Reste ensuite à surmonter progressivement l’effroi qui en était résulté, pour être capable d’affronter des situations analogues par la suite. » Mais le plus important reste à faire, nous explique Gérard Bonnet, « laisser l’angoisse reprendre le dessus sur un mode positif. »

???? La personne traumatisée peut réussir à retrouver « l’éclair qui a surgi au fond de lui-même au moment du sursaut, sa trace vivante et dynamique. » Cette personne change souvent complètement d’attitude dans son rapport à la vie. Elle est reprise par le mouvement d’angoisse psychique qui a un perpétuel pari. » Gérard Bonnet explicite ce phénomène avec un exemple, « les grands joueurs aiment à recréer artificiellement des situations de ce genre: ils prennent le risque de tout perdre et ils misent finalement sur l’angoisse qui en résulte pour se refaire. » On retrouve le même processus chez le phobique pour vaincre sa phobie: « l’essentiel est que le Moi qui s’était replié sur ses bases réinvestisse la position autoérotique », ajoute le psychanalyste.