menu

Au-delà des mots… La cure de parole

2 juin 2021

ISBN/EAN 978-2-84835-670-9

160 pages

Format: 15 x 21 cm

22,00

Au-delà des mots… La cure de parole

Actes 10 du Quatrième Groupe (organisation psychanalytique) – 2021

Un ouvrage qui interroge la dyade « parole et silence » logée au cœur du dispositif analytique.

« Restez tranquille, ne dites rien, ne me touchez pas… »

On aura reconnu la célèbre injonction d’Emmy von N. imposant le silence à Freud de façon pour le moins abrupte, afin de trouver la place de dire ses nombreux symptômes. Autre cas emblématique étudié par Freud, celui de Anna O., patiente hystérique ne pouvant s’exprimer dans sa langue maternelle, qualifiant son traitement de « talking cure » soulignant la forme progressive que prend désormais la cure de parole. Ces deux cas sont devenus au fil du temps, des paradigmes illustrant les avancées de la méthode analytique : Freud va saisir grâce à eux toute l’importance de ce qui, au-delà de la parole, est adressé dans le transfert.

Découverte majeure pour l’inventeur de la psychanalyse, mais il reviendra à ses successeurs d’interroger encore la dyade « parole et silence » logée au cœur du dispositif analytique, déclinable de façon asymétrique pour chacun des protagonistes, sachant aussi, que parole et silence ne sont pas de même nature pour l’un et pour l’autre. Cet ouvrage poursuit ce « work in progress » pour de nouvelles interrogations sur la méthode analytique…


Directeur de la publication : Jean-Jacques Barreau

Comité de rédaction : Sylvie Cognet

LES AUTEURS : Danièle Brun, Ghyslain Lévy, Christiane Rousseaux, Jean-Jacques Barreau, Brigitte Dollé-Monglond, Bernard Defrenet, Jean- Louis Serverin, Catherine Even-Le Berre et Janine Filloux.


Le Quatrième Groupe, Organisation Psychanalytique de Langue Française (OPLF), a été fondé en 1969 par Piera Aulagnier, François Perrier et Jean-Paul Valabrega après qu’ils eurent démissionné de l’École Freudienne de Paris (EFP) en raison de leur désaccord sur les principes et les modalités de formation envisagés par Lacan. Ils furent alors rejoints par un petit groupe de collègues. Issu d’une scission, le Quatrième Groupe devient, avec la Société Psychanalytique de Paris : l’Association Psychanalytique de France, et l’École Freudienne de Paris : la quatrième société psychanalytique française, d’où son nom.

Téléchargez un extrait Au-delà des mots… La cure de parole: